Cities are responsible for up to 70% of global carbon emissions and 75% of global energy consumption. By 2050 it is estimated that 70% of the world’s population will live in cities. The critical challenge for contemporary urbanism, therefore, is to understand how to develop the knowledge, capacity and capability for public agencies, the private sector and multiple users in city-regions (i.e. the city and its wider hinterland) to re-engineer systemically their built environment and urban infrastructure in response to climate change and resource constraints. To inform transitions to urban sustainability, key stakeholders’ perceptions were sought though a participatory backcasting and scenario foresight process in order to illuminate challenging but realistic socio-technical scenarios for the systemic retrofit of core UK city-regions. The challenge of conceptualizing complex urban transitions is explored across multiple socio-technical ‘regimes’ (housing, non-domestic buildings, urban infrastructure), scales (building, neighbourhood, city-region), and domains (energy, water, use of resources) within a participatory process. The development of three archetypal ‘guiding visions’ of retrofit city-regional futures developed through this process are discussed, along with the contribution that such foresight processes might play in ‘opening up’ the governance and strategic navigation of urban sustainability.

Les villes sont responsables de près de 70 % des émissions mondiales de carbone et 75 % de la consommation mondiale d’énergie. L’on estime que 70 % de la population mondiale vivra dans les villes en 2050. Le défi crucial pour l’urbanisme contemporain est par conséquent de comprendre comment développer les connaissances, les capacités et les aptitudes qui permettront aux organismes publics, au secteur privé et aux multiples utilisateurs dans les villes-régions (c’est-à-dire la ville élargie à son arrière-pays) de remanier de manière systémique leur cadre bâti et leurs infrastructures urbaines en réponse au changement climatique et aux contraintes en matière de ressources. Afin de documenter les transitions vers la durabilité urbaine, les perceptions des principales parties prenantes ont été recherchées via un processus participatif utilisant le backcasting [analyse rétrospective normative] et la prospective par scénarios de manière à apporter un éclairage sur des scénarios sociotechniques difficiles mais réalistes pour la rénovation systémique des villes-régions situées au cœur du Royaume-Uni. Le défi d’une conceptualisation de transitions urbaines complexes est examiné à travers une multiplicité de « régimes » sociotechniques (logements, bâtiments non résidentiels, infrastructures urbaines), d’échelles (bâtiment, quartier, ville-région), et de domaines (énergie, eau, utilisation des ressources) dans le cadre d’un processus participatif. Il est discuté du développement de trois « visions directrices » archétypales de l’avenir des villes-régions en matière de rénovation, élaborées à travers ce processus, ainsi que de la contribution que de tels processus prospectifs pourraient apporter en termes d’« ouverture » concernant la gouvernance et le pilotage stratégique de la durabilité urbaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *